lundi 30 juillet 2012

Mon Backlog pour passer freelance

Salut tous,

Je suis passé freelance depuis maintenant quelques mois.  Avec le peu de recul que j'ai aujourd'hui, voici ce que je me dis tous les jours : "Pourquoi je ne l'ai pas fait plus tôt".

Plus sérieusement, aujourd'hui :
  • Je m'éclate.
  • Je bosse pour un client qui m'estime et me valorise en tant que "développeur".
  • Je bosse de chez moi.
  • Je bosse avec des gens du monde entier.
  • Je choisis mes outils pour travailler.
  • J'ai le temps et l'envie de m'occuper (un peu) du projet open source dont je suis l'auteur (cassandra-unit).
  • Je fais ma comptabilité (et c'est marrant {oui je suis peut être un peu tordu }) avec l'assistance d'un cabinet d'expert comptable qui me "coach".


Je vous propose de vous partager ce qui reste de cette transition, notamment le backlog qui m'a suivi tout au long de ma "freelancisation" :

Avant de commencer, voici les caractéristiques de ma "freelancisation" :
  • Je n'ai pas démissionné mais effectué une rupture conventionnelle. Vous trouverez donc pas mal de choses dans ele backlog que j'ai dû effectuer par rapport à ça (demarche Pole Emploi, demarche ACCRE, ...)
  • Quand j'ai décidé de me lancer freelance, je n'avais pas de client.
  • J'ai créé une EURL (c'est une sorte d'SARL).
  • J'ai choisi de gérer moi même toute la procédure (rédaction des statuts de la société, création de la société, compta, ...) et d'être conseillé sur le sujet plutôt que de déléguer (hein Thomas ;-)). Ca n'est d'ailleurs pas évident de trouver un comptable qui encourage et accepte de travailler dans ce mode là car globalement ça veut dire qu'il prend un risque car il reste le comptable mais si je "foire" toute ma compta, ça sera pour sa pomme. Ce mode de travail avec un comptable s'appelle : "le mode révision". Le choix de son comptable est surtout une question de feeling, si le feeling n'y est pas, ça n'est pas bon signe.


Certains geeks organise leur mariage, gère leur église ou encore gère leur vie de famille avec les méthodes agiles, moi j'ai décidé de gérer mon passage freelance avec Scrum ;-).

Voici les éléments ordonnés de mon "Backlog de passage indépendant" à partir du jour où dans ma tête je me suis dit : "Go, je me lance" jusqu'à maintenant

  • Prise de contact avec des "boites à freelance" : Sans engagement, ça permet de voir son niveau d'employabilité sur le marché.
  • Recherche sur la procédure de rupture conventionnelle : pour être sûr de bien comprendre comment cette procédure fonctionne.
  • Se renseigner sur l'ACCRE : pour comprendre comment l'aide fonctionne.
  • Procédure de négociation de la rupture conventionnelle : c'est long et très procéduré (des entretiens avec des intervalles très précis, des papiers, des dossiers, des accusés de reception,...).  C'est la société que j'ai quitté qui s'est occupé de tout.
  • Reflexion sur le statut de la société à prendre : c'est très important, il faut choisir le statut qui convient le mieux à son cas. Il n'y a pas beaucoup de choix possibles, le choix est simple à faire.
  • Choix statut société
  • Rencontrer comptable X.
  • Rencontrer comptable Y.
  • Rencontre comptable Z. 
  • Choisir comptable : Il faut voir plusieurs comptables pour permettre une comparaison. C'est très important car c'est avant tout une question de feeling dans mon cas.
  • Trouver un nom pour l'entreprise : Dans l'absolu, ça n'est pas très important mais... malgré tout, toutes mes factures mentionneront son nom et à chaque fois que j'achèterai quelque chose pour la société. Ca m'a pris pal mal de temps. J'ai dû mal à choisir un nom de variable ou de Class alors pour choisir un nom de société... la galère ;-). cf Clean Code :-)
  • Acheter nom de domaine .fr et .com. : Ca n'est pas très important tout de suite mais c'est bien de les avoir pour la suite. 
  • Faire (ou faire faire) un logo pour la société : merci à @graphitruc :-)
  • Rédiger les statuts de la société : Ca parait compliqué mais c'est assez simple. Des modèles sont disponibles en ligne.
  • Voir le comptable pour valider les statuts.
  • Rencontrer banque X.
  • Rencontrer banque Y.
  • Choisir banque et ouvrir le compte pro.
  • Remplir dossier M0 : Déclaration de constitution d'une SARL. 
  • Remplir dossier TNS  : Intercalaire Régime des travailleurs non salariés.
  • Remplir dossier ACCRE : Demande de l'aide à la création et à la reprise de société.
  • Renvoyer dossiers au comptable pour relecture et validation.
  • Prendre RDV chez Pole Emploi : être patient.
  • Déposer les status de la société aux Impôts pour validation.
  • Récupérer les statuts validés de la société aux Impôts.
  • Publier une annonce dans un journal officiel (un modèle ici)
  • Déposer tous les dossiers au Tribunal de Commerce.
  • Acheter Ciel Compta (pour Mac) : un des seuls client lourds qui possède une version native pour Mac.
  • Faire du "Pair-comptabilité" avec un ami pour initialiser ma comptabilité : merci à @thomasrecloux.
  • Faire des devis pour une assurance Responsabilité Civile
  • Choisir et prendre une assurance Responsabilité Civile : L'idée est se couvrir la société si je fais une bêtise.
  • Voir le comptable pour accompagnement et coaching.
  • Faire demande de capitalisation auprès de Pole emploi:  versement de l'aide.
  • Faire des devis pour prendre une mutuelle : ne pas oublier de prendre une mutuelle qui soit "loi Madelin" pour pouvoir en déduire tout ou partie.
  • Choisir et prendre une mutuelle.
  • Faire des devis pour prendre une assurance prévoyance.
  • Choisir et prendre une assurance prévoyance : L'idée est de prévoir les cas où je ne serai pas capable de travailler à cause de problèmes de santé par exemple. Pour que ça n'impacte pas la famille (ou le moins possible).

Entre le premier point du backlog et le dernier, il s'est passé 6 mois.

Ce que je retiens de ce passage :
  • Il faut prendre le temps de la réflexion avant de se lancer.
  • Cela prend du temps. Il ne faut pas être pressé et accepter de ne pas totalement tout maitriser.
  • Il y a vraiment beaucoup d'informations sur Internet pour se documenter sur le sujet.
  • C'est bien de pouvoir en discuter avec d'autres freelance (avec des amis, sur les forums, ...).
  • C'est bien d'avoir un peu d'argents de côté histoire de pouvoir tenir avant que la première facture de soit payée. 
  • Il semblerait que la façon dont je travaille avec mon comptable ne soit pas la solution la plus courante mais elle me convient bien pour le moment et ne me prend pas beaucoup de temps (ça doit être de l'ordre de 2h par mois).

Petite anecdote : J'ai voulu ouvrir une carte chez Castorama pour profiter des reductions car j'avais un gros achat à faire et mon dossier a été refusé... C'est ça le scoring, je suis maintenant quelqu'un de "risqué" ;-).